Cyndia Gallusser, Reine de la Mirabelle 2019 : « Je manquais de confiance en moi »

Cyndia Gallusser,originaire de Saint-Ail, a été élue 69e Reine de la Mirabelle, hier soir, à l’opéra-théâtre de Metz. A 28 ans, la jeune femme, mariée, a vécu un moment magique. Elle est fière d’avoir décroché la couronne. Cette élection est, pour elle, une revanche sur la vie.

Cyndia Gallusser, au centre, entourée de ses deux dauphines, Floriana Scheck à gauche et Sandrine Besson à droite. Photo RL/Gilles WIRTZ

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous présenter à cette élection ?

« Cette élection était un challenge pour moi car j’ai perdu beaucoup de poids. Je pesais 130 kg et c’était un réel handicap. Je manquais de confiance en moi et j’avais besoin de participer à une élection comme celle-ci pour me dire que, oui, moi aussi je peux y arriver. »

Au moment où vous avez entendu votre nom, quel mot vous est passé par la tête ?

« Pas de mot, j’ai simplement fait « waouh ! ». Il y avait beaucoup d’émotion. »

Selon vous, quel est l’élément de votre personnalité qui a retenu l’attention du jury ?

« Je pense que c’est ma manière de communiquer la joie et ma bonne humeur. Je pense que je les ai fait rire ! »

Quel a été le moment le plus difficile pendant cette aventure ?

« Il n’y a pas eu de moment difficile, on s’entend très bien avec les huit filles. C’était un plaisir de les retrouver tous les soirs aux répétions. C’était mon moment de la journée ! »

Durant votre règne, quelle cause souhaiteriez-vous défendre ?

« J’aimerais vraiment mettre l’accent sur les sans-abri parce que ça me fait beaucoup de peine de voir qu’en 2019 il y a encore des gens qui dorment dehors. J’aimerais beaucoup participer à des maraudes avec la Croix-Rouge. »

Quel est votre premier souvenir de mirabelle ?

« La première fois que j’ai goûté une mirabelle, c’était directement à l’arbre chez mes beaux-parents. Mon mari m’a conseillé de l’ouvrir avant pour voir s’il y avait des vers dedans ( rires ). »

Propos recueillis par Emile KEMMEL
Interview publié dans Le Républicain Lorrain le 19 août 2020
Le Républicain Lorrain (édition de Metz-Orne) – 19/08/2019

Laisser un commentaire