Premier roman pour la messine Marie Kneib

À seulement 22 ans, Marie Kneib est étudiante et vient de publier son premier roman intitulé « La malédiction du perroquet », aux éditions du Héron d’argent. Elle y parle de piraterie et nous embarque dans un monde parallèle, grâce à son imagination débordante.

La jeune auteure pose devant le Fox Coffee, où elle a travaillé à l’écriture de son roman.  Photo RL  /Émile KEMMEL

C’est dans un univers fait de magie que nous emporte l’auteure, en faisant appel à un pan notre imaginaire collectif : celui de la piraterie. Le capitaine Connor, redoutable pirate, se retrouve transformé en inoffensif perroquet. Pour retrouver son apparence humaine et la tête de son équipage, il doit mener un long voyage semé d’embûches. La publication de son livre, Marie Kneib la doit à un concours lancé par son éditeur, Le Héron d’argent, et qu’elle a remporté haut la main.

Une méthode de travail

La jeune auteure a couché son histoire sur le papier en à peine deux mois, en été 2017, en travaillant dans l’ambiance cosy du Fox Coffee de la rue Gambetta. C’est d’ailleurs là qu’elle dédicacera son ouvrage le 31 août prochain, à 14 h. L’étudiante en médiation littéraire à Metz, s’est inspirée pour écrire de nombreux auteurs, tels que Terry Pratchett, ou Herman Melville, auteur du célèbre Moby Dick.

Avec elle ont travaillé deux illustrateurs, Mathieu Coudray et Justine Robin, afin de donner à l’ouvrage une véritable identité visuelle. Le livre s’adapte donc aussi bien aux jeunes lecteurs qu’aux adultes.

Un second roman déjà prêt

Marie Kneib a déjà bouclé son second roman, Les Noces mécaniques, qui sortira en septembre 2020, aux éditions Plume Blanche. La jeune femme le présentera cependant en avant-première lors du festival du livre de Mons, en Belgique.

Emile KEMMEL

La Malédiction du Perroquet, 20 €, disponible sur le site de l’éditeur.

Publié dans Le Républicain Lorrain le 19 août 2020
Le Républicain Lorrain (édition de Metz-Orne) – 19/08/2019

Laisser un commentaire